la gelée royale

1 . Composition

  • Eau (entre 57 et 70%)
  • Protéines (17 à 45%) dont 18 acides aminés
  • Sucres (18 à 52%) : essentiellement du fructose et du glucose. Présence de maltose, de mélibiose, de tréhalose et de saccharose.
  • Lipides (3,5 à 19%)
  • Minéraux et oligo-éléments (2 à 3%) : potassium, calcium, sodium, zinc, fer, cuivre, manganèse, calcium, magnésium, phosphore, silicium, soufre.
  • Vitamines : principalement du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, B12); dans une moindre mesure des groupes A, C, D, E
  • Autres composants : acetylcholine (quantité importante), divers nucléotides, divers phosphates, acide gluconique

    2. Place de la gelée royale dans la ruche

La gelée royale est secrétée par l’une des glandes des abeilles nourricières. Elle sert à :

  • nourrir toutes les larves jusqu’au troisième jour
  • nourrir les larves désignées comme futures reines jusqu’au cinquième jour
  • nourrir la reine durant toute sa vie

La différence dans le développement d’une part des ouvrières et d’autre part de la reine se fait à l’état de larve. Une reine peut-être élevée à partir de n’importe quel œuf d’abeille femelle. Cet œuf est considéré différemment par les ouvrières qui vont donc lui donner exclusivement de la gelée royale et c’est grâce à celle-ci que l’abeille devient reine avec toutes les caractéristiques que cela implique :

  • les organes de l’abeille se développent relativement à leur fonction dans la ruche. Des paniers à pollen ou des glandes pour fabriquer de la propolis pour les ouvrières et des organes reproductifs pour la reine.
  • la reine pond une énorme quantité d’œufs alors que l’abeille ouvrière est stérile
  • la reine devient adulte en 15 à 16 jours alors que l’ouvrière l’est en 21 jours.
  • la durée de vie de la reine est 40 à 50 fois supérieure (5 à 6 ans) à celle des autres abeilles
  • la reine est beaucoup plus grande

C’est donc la gelée royale qui explique la croissance exceptionnelle de la reine.

 

3 . les propriétés de la gelée royale

Contrairement aux autres produits de la ruche, qui sont connus et utilisés depuis longtemps, la gelée royale n’a été découverte que récemment. Son utilisation ne date donc que de quelques dizaines d’années.

Vertus physiques

Des études ont montré que la gelée royale favorise la consommation en oxygène des tissus. Cet apport d’oxygène permet de lutter contre le stress, d’être plus énergique et moins fatigué.

On constate que la gelée royale permet de tonifier le corps, d’augmenter les performances notamment lors d’une activité sportive pour ralentir les effets de la fatigue.  La vitalité globale du corps s’en trouve accrue en partie par le renforcement du système immunitaire. La gelée royale est donc indiquée dans différentes situations de fatigue comme le surmenage, lors d’une maladie ou pendant la phase de convalescence, ou bien encore dans les cas d’asthénie.

Elle maintient le système vasculaire en bonne santé ce qui a pour effet de ralentir le vieillissement principalement.

Au niveau cutané, la gelée royale est efficace contre les pathologies de type xérodermie ou dermatose.

La prise de gelée royale de façon préventive et de manière régulière permet de se prémunir contre les effets de la grippe.

Qualités psychiques

La gelée royale ne permet pas seulement de lutter contre la fatigue physique mais aussi contre la fatigue morale, intellectuelle, le surmenage et le stress. La mémoire et les capacités d’apprentissage s’en trouvent accrues.

 

4 . la production de gelée royale

La récolte

Les larves sont retirée une à une de leur cellule et, à l’aide d’une pompe a vide, la gelée royale est extraite par aspiration. Les déchets sont filtré automatiquement  au fur et à mesure

Le conditionnement

Le gelée royale est conditionnée immédiatement en pot et placée au réfrigérateur, protégée contre l’air et la lumière afin de  conserver tous ses principes actifs

Print Friendly, PDF & Email